Percées technologiques pour la production de puces 7nm
Le plus grand fondeur chinois, SMIC (Semiconductor Manufacturing International Corporation), qui a commencé à produire des puces 14 nm fin 2019 devrait lancer sa  production  de semi-conducteur à 7 nm, voire même à 5 nm, d’ici deux ans. Cette avancée technologique vise pour la Chine à devenir indépendante pour la fourniture des puces.
– Source : Globaltimes