Les données du satellite franco-chinois CFOSAT sont désormais disponibles

Téléchargé la version PDF (francais; anglais) Le 29 octobre 2018 était lancé, par la Chine, le satellite franco-chinois CFOSat depuis le désert de Gobi en Mongolie intérieure. Cette première mission scientifique franco-chinoise, dédiée à la mesure du vent et des vagues sur l’ensemble des océans, a donc fêté récemment sa première année en orbite. Ses nouvelles observations sont désormais accessibles à l’ensemble de la communauté scientifique pour l’étude de la surface océanique. Développé conjointement par le CNES et la China National Space Administration (CNSA), le satellite embarque deux instruments radar innovants : SWIM (Surface Waves Investigation and Monitoring), conçu et développé par la France avec la société Thales Alenia Space, qui permet d’estimer la longueur, la hauteur et la direction des vagues, et SCAT (wind SCATterometer), sous responsabilité chinoise, qui mesure l’intensité et la direction des vents à la surface des océans. Les Français effectuent la programmation et la surveillance de l’instrument SWIM depuis leur centre de mission au CNES, à Toulouse, tandis que les Chinois assurent celle de SCAT depuis la Chine. La mission CFOSat a été conçue pour répondre au besoin d’amélioration des connaissances sur les caractéristiques de la surface océanique (vent et vagues) et leurs impacts sur les échanges entre l’atmosphère et l’océan, qui jouent un rôle majeur dans le système climatique. Elle permet d’étudier des aspects mal connus du rôle des vagues sur les...