Dépasser les frontières

Le bureau du CNRS en Chine Site CNRSSite Derci

Le CNRS est le premier opérateur de la coopération scientifique entre la France et la Chine.

* Une centaine de projets conjoints actuellement *

actions structurantes en Chine *parmi les 100 projets

% des copublications franco-chinoises

missions de personnel CNRS(2018)

doctorants chinois dans des UMR du CNRS

Le cnrs en Chine

Nos Missions

antenne du cnrs en chine

représente localement la DERCI ; médiateur institutionnel entre le CNRS et les organismes de recherche chinois.

 

w

assistance et conseils

assistance et conseil aux chercheurs des deux pays pour le montage de collaborations et la recherche de financements.

promotion du CNRS en chine

mise en avant de la richesse des projets de coopération menés en Chine par les  chercheurs du CNRS avec leurs partenaires chinois.

 

aide a la decision et supports

le magazine « Le CNRS en Chine », livret annuel (état des lieux sur la coopération) , revue de presse, brochures, documentations CNRS en Chinois…

 

 

Créé en 1995

Contexte

La collaboration scientifique entre le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS)et la Chine remonte aux années 70. L’accord de coopération entre le CNRS et la CAS signé en octobre 1978, qui a suivi de peu l’accord intergouvernemental en matière de coopération scientifique entre la France et la Chine (janvier 1978), a donné une impulsion aux échanges. Ces derniers ont continué à se développer et se structurer au cours des années 80 et 90, ce qui a amené le CNRS à ouvrir un bureau à Pékin en 1995. En 2011, le bureau du CNRS intègre les nouveaux locaux de l’Ambassade de France à Pékin, permettant une plus étroite collaboration avec les différents services de l’Ambassade.

Le bureau du CNRS en Chine couvre la Chine continentale (y compris Hong Kong et Macao) ainsi que la Mongolie.

En bref

Le Bureau représente localement la Direction de l’Europe de la Recherche et de la Coopération Internationale (DERCI) et contribue à la promotion locale du CNRS. Son représentant sert bien entendu de médiateur institutionnel entre le CNRS et les organismes de recherche chinois. Il a également une mission d’aide et d’assistance aux chercheurs des deux pays pour le montage et la mise en œuvre des collaborations impliquant le CNRS. Enfin, le bureau de Pékin apporte sa contribution quant à l’action du CNRS à l’international et en Chine en particulier. Il poursuit l’objectif de mettre en avant la richesse des projets de coopération menés en Chine et en France par les chercheurs du CNRS, et par extension, celles de tous nos partenaires, qu’ils soient académiques, institutionnels ou universitaires. C’est le sens des supports et périodiques que réalise le Bureau (le magazine « Le CNRS en Chine », livret annuel : état des lieux sur la coopération, revue de presse, brochures…).

Au fil des ans, le bureau de Pékin a vu ses ressources augmenter, notamment en termes de ressources humaines, afin de faire face à la croissance des échanges et de refléter la priorité que constitue la Chine pour le CNRS.