IRL CEFC

Le Centre d’études français sur la Chine contemporaine

The French Centre for Research on Contemporary China

Date de création : 1991
Directeur FR : Pierre Miège
pierre.miege@cefc.com.hk
Effectif :
5 chercheurs et 17 chercheurs associés
Nombre de doctorants :
1 bourse de longue durée
Villes impliquées :
Hong Kong, Pékin et Taipei
Site internet : http://www.cefc.com.hk

Introduction

Le Centre d’Études Français sur la Chine Contemporaine (CEFC), fondé en 1991 à Hong Kong, est un centre de recherche public français rattaché au CNRS depuis 2007 au titre de l’USR Asie orientale. Il a pour mission d’étudier les mutations contemporaines – politiques, économiques, sociales et culturelles – en République populaire de Chine, Hong Kong, Macao et Taiwan, et compte actuellement une dizaine de chercheurs et doctorants, qui y séjournent en moyenne entre deux et quatre ans. Le CEFC bénéficie d’une triple implantation – Hong Kong, Pékin, Taipei – unique au monde dans le champ des études chinoises contemporaines.

Missions et thèmes de recherche 

Le CEFC joue un rôle de plateforme irremplaçable, permettant aux chercheurs français de nouer des collaborations avec des chercheurs en sciences sociales rattachés à des institutions locales. Depuis sa fondation, le Centre a ainsi accueilli plusieurs dizaines de chercheurs et financé une vingtaine de doctorants, qui mettent à profit leur séjour pour effectuer des enquêtes de terrain. Les nombreux chercheurs ayant travaillé au CEFC continuent à faire vivre un réseau couvrant toutes les disciplines des sciences humaines et sociales.

Principaux projets de recherche 

Le Centre publie la revue Perspectives chinoises depuis 1992 et sa version anglaise China Perspectives depuis 1995, disponibles en version électronique sur la plupart des grands portails universitaires (OpenEdition, JSTOR, Persée, EBSCO, ProQuest). Récemment indexée au SSCI, classée par l’AERES (Agence d’évaluation de l’enseignement supérieur et de la recherche) dans trois domaines disciplinaires, et soutenue par l’INSHS du CNRS, cette revue trimestrielle est structurée autour de dossiers thématiques pluridisciplinaires. Elle reçoit des manuscrits en français et en anglais, soumis à une double évaluation anonyme. Le CEFC est en prise directe avec le monde universitaire et intellectuel chinois, hongkongais, macanais et taïwanais grâce à des partenariats (colloques, séminaires, réponses à des appels à projets) avec des institutions locales et grâce à un réseau de chercheurs associés dans ces institutions, notamment l’Université de Hong Kong, l’Université chinoise de Hong Kong, les Universités Tsinghua et Beida à Pékin, l’Université Normale de la Chine de l’Est à Shanghai, l’Academia Sinica à Taipei.

Il joue également un rôle de coordination au niveau européen, étant le seul centre de recherche européen en Chine entièrement consacré à l’étude de la Chine contemporaine. Depuis 2012, il organise tous les deux ans la « New European Research on Contemporary China Conference », événement scientifique majeur qui réunit plus de jeunes 50 chercheurs en SHS travaillant sur la Chine contemporaine.

Les institutions et laboratoires impliqués 

Côté français:

  • CNRS
  • MEAE
  • EHESS

Côté chinois :

  • Université des sciences et des technologies de Hong Kong (HKUST)
  • Université de Hong Kong (HKU)
  • Université Tsinghua
  • Université normale de la Chine de l’Est (ECNU)
  • Academia Sinica à Taipei

Crédit : Conférence internationale organisée par le CEFC et HKUST, « Chinese Global Engagement Abroad: Changing Social, Economic, and Political Configurations », 5 et 6 juillet 2019 à l’Université des Sciences et des Technologies de Hong Kong.