IRL FCPPL

Programme Franco-Chinois de Physique des Particules

France China Particle Physics Programme

*PROJET EN RENOUVELLEMENT*

Date d’exercice : avril 2007-avril 2019
Directeurs FR : Lydia Roos (avril 2007 – avril 2011) – lydia.roos@cnrs.fr
Olivier Martineau-Huynh (mai 2011 – août 2017) – omartino@in2p3.fr
Eric Kajfasz (depuis sept. 2017) – kajfasz@cppm.in2p3.fr
Responsable admin. FR : Brigitte Pantat
pantat@cppm.in2p3.fr
Directeur CH : CHEN Gang
gang.chen@ihep.ac.cn 
Nombre de laboratoires : FR : 16 / CH : 9
Effectif : FR : 170 / CH : 180
Nombre de post-doctorants en 2016 :
12 (5 FR en Chine et 7 CH en France)
Nombre de thèses codirigées ou en cotutelle en cours : 15
Nombre de thèses en cotutelle soutenues en 2017 : 5
Nombre total de thèses en cotutelle soutenues : 63
Nombre de copublications : plus de 200
Site internet : fcppl.in2p3.fr
Principaux évènements :
1er colloque, Marseille, 01/2008
2nd colloque Wuhan, 03/2009
3ème colloque, Lyon, 04/2010
4ème colloque, Jinan, 04/2011
5ème colloque, Orsay-Saclay, 03/2012
6ème colloque, Nanjing, 03/2013
7ème colloque, Clermont-Ferrand, 04/2014
8ème colloque, Hefei, 04/2015
9ème colloque, Strasbourg, 03/2016
10ème colloque, Beijing, 03/2017
11ème colloque, Marseille, 05/2018
Villes impliquées :
En France : Bordeaux, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Marseille, Nantes, Orsay, Palaiseau, Paris, Saclay, Strasbourg
En Chine : Beijing, Hefei, Jinan, Nanjing, Shanghai, Wuhan

Introduction

Laboratoire « hors les murs », le FCPPL concentre l’essentiel de son activité à des recherches en physique des hautes énergies : dans le domaine de la physique des particules en particulier, auprès des collisionneurs actuels (LHC au CERN à Genève, BES à Pékin et Belle II au Japon) et de ceux qui sont en projet (CEPC en Chine, FCC au CERN, ILC au Japon,…), mais aussi dans les domaines de la physique des astroparticules, de la cosmologie, et de la physique théorique associée.

Missions et thèmes de recherche 

Le FCPPL est la structure privilégiée d’échange et de collaboration entre chercheurs français et chinois en physique des particules et dans les domaines connexes (astroparticules et cosmologie; théorie ; développements technologiques en : physique des accélérateurs, détecteurs et électronique associée, techniques de simulation, de traitement et d’analyse d’énormes quantités de données, calcul sur infrastructures à très grande capacité de traitement (grille, nuage,…). Son siège administratif est le Centre de Physique des Particules de Marseille (CPPM). En 2017, des équipes des 16 (FR) + 9 (CH) laboratoires membres du FCPPL ont initié ou continué 29 projets collaboratifs de recherche.

Principaux projets de recherche 

Le FCPPL a financé 56 projets de recherche depuis sa création en 2007, qui sont liés pour la plupart à des collaborations internationales des thématiques de son périmètre scientifique. Sur les 29 projets initiés ou continués en 2017 : 9 sont en physique des particules ; 7 en physique des neutrinos, en astroparticules et en cosmologie (dont 5 sur les expériences JUNO, LHAASO et TREND en Chine) ; 4 en physique théorique ; 9 sur des développements technologiques.

Les institutions et laboratoires impliqués 

Côté français :
• CNRS IN2P3 (CC-IN2P3, LSM) et avec les Universités : Aix-Marseille (CPPM) – Bordeaux (CENBG) – Clermont-Ferrand (LPC) – Grenoble (LPSC) – Lyon 1 (IPNL) – Nantes (Subatech) – Observatoire de Paris (APC) – Paris 6 (LPNHE) – Paris 7 (APC, LPNHE) – Paris-Sud (IPNO, LAL) – Strasbourg (IPHC) ; et les Ecoles : Polytechnique (LLR, OMEGA) – Mines de Nantes (Subatech) • CEA (Irfu ; APC, LSM)

Côté chinois :
• CAS : IHEP (Beijing) – NAOC (Beijing) – USTC (Hefei) • Univ. de Tsinghua et Univ. de Pékin (Beijing) • Univ. du Shandong (Jinan) • Univ. de Nankin (Nanjing) • Univ. Jiaotong de Shanghai • Univ. Normale de Chine Centrale (Wuhan)