IRL LIASFMA

Laboratoire International Associé Sino Français de Mathématiques Appliquées

Sino-French International Associated Laboratory for Applied Mathematics

*PROJET TERMINE*

Date d’exercice : 2014.01-2021.12
*Date de création ISFMA : 1998
Directeur FR : Jean-Michel Coron
Jean-Michel.Coron@upmc.fr
Directeur CH : LI Daqian (LI Tatsien)
dqli@fudan.edu.cn
Villes impliquées :
En France : Paris, Bordeaux, Nancy
En Chine : Shanghai, Pékin

Introduction

Pour accentuer la coopération en mathématiques appliquées entre la Chine et la France, ISFMA, Institut Sino-Français de Mathématiques Appliquées, a initié avec le CNRS la création du laboratoire IRPSFMA (Laboratoire International Associé Sino-Français de Mathématiques Appliquées). Cette création a eu lieu en 2014 et le IRPSFMA a été renouvelé pour 4 ans fin 2017.

Missions et thèmes de recherche 

Les thèmes couverts relèvent des mathématiques appliquées. Ils sont étendus et variés : notamment l’étude d’équations elliptiques semi-linéaires, d’équations paraboliques semi-linéaires, d’équations stochastiques, d’équations hyperboliques quasi-linéaires et contrôle de ces équations.

Les domaines de recherche des équipes françaises et chinoises sont sur de nombreux points très complémentaires. Le renforcement de cette collaboration permet de mieux bénéficier de cette complémentarité, d’intensifier et d’améliorer les échanges entres les chercheurs, tout en renforçant l’attractivité de la France auprès des brillants jeunes chinois.

Principaux projets de recherche 

Le programme de cette nouvelle structure conjointe du CNRS met, en particulier, un accent fort sur la recherche en collaboration entre chercheurs chinois et chercheurs français et facilite les cotutelles de thèses par des partenaires chinois et des partenaires français. Des écoles et congrès communs, des séjours de mathématiciens français en Chine et de mathématiciens chinois en France sont organisés pour travailler sur des sujets précis avec en vue l’écriture d’articles en collaboration.

Les institutions et laboratoires impliqués 

Côté français :
• Le CNRS • le Centre de Mathématiques Appliquées et le Centre de Mathématiques Laurent Schwartz (École polytechnique) • le Laboratoire Jacques-Louis Lions (Sorbonne Université) • l’Institut de Mathématiques de Bordeaux (Université de Bordeaux et Institut Polytechnique de Bordeaux) • l’Institut Élie Cartan (Université de Lorraine)

Côté chinois :
• ISFMA (Fudan University) • the Mathematical Center of the Ministry of Education (Peking University) • the National Center for Mathematics and Interdisciplinary Sciences (Academy of Mathematics and System Sciences of the Chinese Academy of Sciences)

La plateforme ISFMA

ISFMA est une plateforme de coopération scientifique franco-chinoise dans les mathématiques appliquées ainsi qu’un centre de formation pour les candidats à un doctorat et les doctorants en mathématiques appliquées.

Depuis sa création en 1998 par l’université Fudan et l’École polytechnique, l’lSFMA a organisé dans plusieurs villes chinoises, comme Beijing, Guangzhou, Hangzhou, Nanjing, Shanghai, Wuhan, Xi’an et  Xiamen, des congrès sur des thèmes importants en mathématiques appliquées, comme l’analyse d’images, les mathématiques financières, le calcul scientifique en aérodynamique, mathématiques et sciences de l’environnement, plaques et coques, science actuarielle, tourbillons de Ginzburg-Landau, géométrie différentielle, ondelettes, équations hyperboliques, équations de Maxwell, théorie du contrôle et l’analyse multi-échelles. Souvent couplées à ces congrès, ISFMA a organisé des écoles d’été pour les doctorants et jeunes chercheurs chinois et français.

ISFMA a aussi une activité éditoriale soutenue. La plupart des congrès et écoles d’été mentionnés ci-dessus ont donné lieu à des publications dans « Contemporary Applied Mathematics », « Higher Education Press & World Scientific ». ISFMA a aussi publié dans « Chinese Annals of Mathematics », des numéros spéciaux en l’honneur de H. Brezis, P.G. Ciarlet, J.-L. Lions, R. Glowinski et R. Temam.

La plateforme a par ailleurs accueilli à Fudan plus de 500 visiteurs français. Elle a permis le séjour de longue durée de nombreux doctorants chinois en France et doctorants français en Chine.