IRP ORIGINS 

Programme « Origine de la matière et de la vie dans l’Univers»

Origins of matter and life in the Universe Programme

*PROJET TERMINE*

 

 

Date d’exercice : 2008.10 – 2018.10
Directeur FR : Francois Hammer
francois.hammer@obspm.fr
Directeur CH : WU Xiangping
wxp@bao.ac.cn
Effectif : FR : 80 / CH : 100
Nombre de doctorants : 3
Nombre de post-doctorants : 3
Nombre de laboratoires : FR: 11 / CH: 11
Nombre de copublications :
~100 dans des journaux soumis a comité de lecture depuis 2013
Principaux évènements :
- Signature de SVOM (Phase B, détection des sursauts gamma), Shanghai, septembre 2014
- Matière sombre, 6ème symposium du IRP, Beijing, novembre 2014
– Probing baryons in the Universe, 7ème symposium du IRP, Sévres, octobre 2016
– Test des configurations d’alerte pour SVOM: préparation des télescopes sol entre partenaires franco-chinois (mi-phase C)
– From first epoch of galaxy formation to extraterrial lifes, 8ème Symposium du IRP, Yunnan, Nov.2018
Villes impliquées :
En France : Paris, Marseille, Toulouse
En Chine : Pékin, Shanghai, Nankin
Site internet : http://IRP-origins.obspm.fr/

Introduction

Le IRP ORIGINS se consacre au développement de collaborations franco-chinoises dans le domaine de l’astrophysique et des instruments qui y sont liés.

Missions et thèmes de recherche 

Il concerne des domaines d’excellence tels que la cosmologie, avec l’étude de la formation et de l’évolution de la galaxie à travers des observations et des relevés de données (VLT, SDSS…), l’élaboration de modèles de formation de la galaxie, des recherches sur la matière noire et l’énergie noire (supernovae, lentilles gravitationnelles, CMB…), l’étude des planètes extrasolaires, le développement d’instruments et la mise en place d’expériences dans l’espace (SVOM, WSO, SIMBOL-X…). Il mène des projets R&D en astronomie submillimétrique, dans le domaine des télescopes optiques et en radio (projet 21CMA), ainsi que pour préparer les grands projets du futur (SKA).

Principaux projets de recherche 

• Etude de la matière sombre à différentes échelles/2015/10 ans
• SNfactory/2005/15 ans
• SVOM/2005/15 ans (satellite franco-chinois pour la surveillance des sursauts gamma)
• SKA/2015/20 ans/collaboration en radioastronomie sur le plus grand projet de radiotélescope mondial.
Au travers de l’étude des origines, le IRP vise par la formation doctorale et post-doctorale et l’organisation de groupes de recherche, à l’élaboration de projets et d’instruments communs pour l’observation au sol et dans l’espace, impliquant d’importantes avancées technologiques.

Les institutions et laboratoires impliqués 

Côté français :
• Lab. « Galaxies, étoiles, physique, instrumentation », CNRS INSU / Observatoire de Paris / U. Paris VII
• Institut d’astrophysique de Paris, CNRS INSU / UPMC
• Lab. d’astrophysique de Marseille, CNRS INSU / U. Aix Marseille I
• Lab. « Astroparticules et cosmologie », CNRS IN2P3 / Observatoire de Paris / U. Paris VII
• Lab. « Astrophysique et intéractions multi-échelles », CNRS INSU / CEA / U. Paris VII
• Centre de physique des particules de Marseille, CNRS IN2P3 / U. de la Méditerranée
• Lab. d’étude du rayonnement et de la matière en astrophysique, CNRS INSU / Observatoire de Paris / UPMC
• Lab. d’études spatiales et d’instrumentation en astrophysique, CNRS INSU / Observatoire de Paris / U. Paris VII / UPMC
• Lab. de l’Univers et de ses théories, CNRS INSU / Observatoire de Paris / U. Paris VII
• Institut d’astrophysique spatiale, CNRS INSU / U. Paris XI
• Lab. physique nucléaire et hautes énergies, CNRS IN2P3 / Paris VII / UPMC

Côté chinois :
• Observatoires astronomiques nationaux de Chine
• Universités: U. de Pékin / U. Tsinghua / U. normale de Pékin / U. normale de Shanghai / U. de Nankin / U. des S&T de Chine, CAS
• Institut de physique des hautes énergies, CAS
• Observatoire de Shanghai
• Observatoire « Purple Mountain »
• Observatoire du Yunnan