IRP POSTWESTSOCIO

« Sociologies post-occidentales et sciences de terrain en Chine et en France »

Post-Western Sociologies and field research in China and France Programmes

*PROJET TERMINE*

Date d’exercice : 2013.01-2021.01
Effectif : un ensemble de 65 professeurs d’Université, directeurs de recherche et chargés de recherche au CNRS, maitres de conférences, post-doctorants sont membres du IRP. Plus de 30 doctorants (chinois comme français) sont chargés de l’organisation scientifique des activités académiques et du travail de terrain.
Nombre de laboratoires : FR : 5 / CH : 4
Nombre de copublications et évènements :
Le IRP a réalisé de nombreuses publications depuis sa création (ouvrages, revues…) et organise régulièrement des évènements majeurs en France et en Chine (conférences, ateliers, missions terrain etc.).
En savoir plus :
http://post-western-sociology.ens-lyon.fr/
Villes impliquées :
En France : Lyon, Paris
En Chine : Pékin, Shanghai, Nankin …

Introduction

Le IRP CNRS-ENS Lyon /CASS sino-européen « Sociologies post-occidentales en France et en Chine » été renouvelé pour 4 ans de 2017 à 2020. Il résulte d’un travail de coopération très soutenu et très productif depuis 2006 entre le CNRS et l’Académie des Sciences Sociales de Chine (CASS), notamment l’Institut de sociologie. Ce IRP est codirigé par la professeure Laurence Roulleau-Berger, directrice de recherche au CNRS (UMR 5206 Triangle, CNRS et Ecole Normale Supérieure de Lyon) pour la partie française, et par le prof. LI Peilin, Professeur de sociologie et Vice-Président de la CASS à Pékin pour la partie chinoise.

Missions et thèmes de recherche 

Le programme de recherche de ce IRP se veut être une contribution à l’analyse des modes de fabrication des connaissances scientifiques via les sciences de terrain et de leur déploiement dans le temps dans un contexte global d’accélération et de circulation des savoirs. Il privilégie le croisement de regards entre chercheurs permettant de mettre en évidence des différences importantes au niveau des conditions de production de ces savoirs et d’exploration de leurs relations avec les paradigmes et méthodes développés dans les contextes chinois et français.

Prenant le cas de la recherche en sociologie au cours des trente dernières années et reposant sur une comparaison des pratiques de recherche en France et en Chine, ce programme scientifique vise à décrire des dynamiques d’échange, de confrontation et d’hybridation de savoirs qui se développent au-delà des modèles hégémoniques occidentaux, viennent les bousculer et les interroger.

Axes de recherche du IRP 

Le programme scientifique se divise en trois phases :
• analyser la diversité des trajectoires académiques et des controverses des sociologies en France et en Chine
• analyser les paradigmes sociologiques et les théories méthodologiques
• réaliser une ethnographie multi-située et produire des regards croisés sur les pratiques sociologiques en Europe et en Chine
Recherches en cours :
De 2017 à 2020 le IRP est structuré autour de deux pôles de recherche qui contiennent les axes suivants :

Pôle théorie et sociologie Post-Occidentale
1.1.Dominations, résistances and économies morales
1.2. Institutions, normes et justice
1.3. Incertitude, autonomie et individuation

Pôle production de la sociologie post-occidentale
2.1.Métropoles, inégalités et action collective
2.2. Gouvernance, action publique et citoyenneté
2.3. Ethnicité, religion et sociétés
2.4. Genre, Education et Culture
2.5. Santé globale et environnement

Les institutions et laboratoires impliqués 

Ce IRP mobilise 90 sociologues français et chinois chercheurs et doctorants – de Triangle, du Centre Max Weber, du LADEC, du Lavue et en Chine de l’Institut de sociologie de la CASS, des départements de sociologie des Universités de Pékin, de Nankin et Shanghai, partenaires signataires de la convention.