IRN EHEDE – Santé des écosystèmes et écologie des maladies environnementales

IRN EHEDE Réseau de Recherche International Santé des écosystèmes et écologie des maladies environnementales International Research Network Ecosystem health and environmental disease ecology Date d’exercice : 2013.01-2020.12 Directeur FR : Patrick Giraudoux patrick.giraudoux@univ-fcomte.fr Directeurs CH : LI Li lilyzsu@126.com Effectif : > 30 personnes Nombre de laboratoires : 9 membres, 12 associés Nombre de copublications : >30 depuis sa création Principaux évènements :              travaille chaque année sur les terrains d’étude communs, ateliers de formation, analyse de données, production logicielle, colloques. Autumn meeting days, ShenZhen, Beijing 2019 Villes impliquées : En France : Besançon, Paris / En Chine : Kunming, Lanzhou, Chengdu, Urumqi, Yinchuan, Shanghai Site internet : http://gdri-ehede.univ-fcomte.fr Introduction L’IRN « Santé des écosystèmes et écologie des maladies environnementales» (EHEDE) a pour objectif de promouvoir les échanges et améliorer la lisibilité des recherches menées en Eurasie associant la santé des écosystèmes (la durabilité à long terme des processus écologiques et l’intégrité des services écosystémiques) et l’écologie des maladies (les processus par lesquels les maladies peuvent être maintenues ou contrôlées dans un écosystème). L’EHEDE constitue une configuration unique au monde rassemblant les meilleurs spécialistes du domaine abordé sur le modèle des cestodoses, de 21 laboratoires dans 8 pays. Il compte des écologues, des...

IRP MOST – Les figuiers et les hyménoptères associés

IRP MOST Programme « Les figuiers et les hyménoptères associés : un système modèle pour comprendre les réponses des interactions biotiques au changement global » «Figs and fig-wasps: a model system to investigate biotic interaction network responses to global change» Programme Date d’exercice : 2019.01-2022.12 Directeur FR : Magali Proffit magali.proffit@cefe.cnrs.fr Directeurs CH : PENG Yanqiong pengyq@xtbg.ac.cn Effectif : 13 Nombre de doctorants : 5 Nombre de post-doctorants : 1 Nombre de laboratoires : FR : 1 / CH : 2 Nombre de copublications : 15 entre 2008 et 2018 Principaux évènements : Congrès internationaux, conférences, échanges de chercheurs… Villes impliquées : En France : Montpelier En Chine : Xishuangbanna, Canton Introduction Ce Laboratoire International Associé (IRP) résulte d’une longue collaboration entre nos trois équipes, le jardin botanique tropical du Xishuangbanna (XTBG/CAS,Yunnan), le jardin botanique de Chine du Sud (SCBG/CAS, Canton) et le Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive (CEFE/CNRS, Montpellier, UMR 5175) et qui s’est récemment intensifiée, dans notre effort de répondre à des questions écologiques et évolutives à l’aide du modèle figuiers-pollinisateurs. En Chine du Sud, la diversité des Ficus est forte (99 espèces sont rapportées dans la flore de Chine et la plupart sont présentes dans l’un ou l’autre des deux sites de terrain en Chine) alors que la pollution de l’air est contrastée entre XTBG et SCBG. Au travers d’études conjointes,...

IRP MicroBSea – microbiologie des grands fonds

IRP MicroBSea Laboratoire franco-chinois de microbiologie des grands fonds Sino-French Laboratory of Deep-Sea Microbiology Date d’exercice : 2018.01-2021.12 Directeur FR : Karine Alain Karine.Alain@univ-brest.fr Directeurs CH : SHAO Zongze shaozz@163.com Effectif : FR : 35 / CH : 44 Nombre de doctorants : 15 Nombre de post-doctorants : 2 Nombre de laboratoires : FR : 1 / CH : 1 Nombre de copublications : 23 Principaux évènements : Réunion de lancement le 28 novembre 2018 à Plouzané Villes impliquées : En France : Plouzané En Chine : Xiamen Introduction Les objectifs principaux de ce LIA sont d’améliorer nos connaissances de la diversité et de la biologie des microorganismes des sources hydrothermales océaniques profondes, et de mieux comprendre le fonctionnement de cet écosystème singulier, en abordant cette question à différentes échelles allant de la communauté microbienne à la molécule. Missions et thèmes de recherche  Nos études visent à appréhender la diversité et la biologie des microorganismes des sources hydrothermales océaniques profondes – avec un effort particulier sur la culture de microorganismes encore non cultivés – et à mieux comprendre le fonctionnement de cet écosystème singulier, depuis l’échelle écosystémique jusqu’à l’échelle moléculaire. Dans cette optique, les problématiques suivantes sont abordées: (i) Évaluation du potentiel métabolique des archées et bactéries non-cultivées via des approches de meta-omics ; (ii) Culture, isolement...